Counterfeit

Counterfeit

2004 sera certainement l'année de la révélation pour Counterfeit.

Le son de ce combo lyonnais risque de sérieusement chambouler les Stéréotypes en vogue. Entre les assauts plombés des monstres de l'underground que sont Neurosis et Tool, les effluves new wave de The Cure, Counterfeit introduit l'auditeur dans son temple sonique avant de lui exploser l'encéphale.

Après s'être affirmé sur sa terre natale grâce à une démo 4 titres totalement DIY, le groupe se lance dans la grande aventure, avec l'enregistrement de son premier album sous la houlette de Ivan « Jordanmaster » Herceg (Sterotypical Working Class, Tomfool, Klone). Une galette sans contrefaçons qui risque de mettre tous le monde d'accord. Car si les chansons de Counterfeit frappent fort là où ça fait mal, elles témoignent également d'une ouverture musicale extraordinaire.
Un rock-métal trapu et multi facettes qui fera, sans aucun doute de Counterfeit, l'un des protagonistes de premier ordre de la scène française.

Ludovic Egraz, journaliste (Riff Magazine, Rage, Rimshot)

Contact

http://www.eponyme.net/

 

 

désolé connection à sql.santagore.com impossible